22/05/2019

L’autre jour j’ai fais une rencontre très intéressante, chez mon vieux confrère sans la moindre conversation. Le jour de l’allocution d’Uther. Son fils, Louis si je ne me trompe pas, remarquablement niais, mais bien élevé. Il a dans ses traits la noblesse sans le bouffi de ce siècle maudit. En voyant Uther à la télé il a tourné au pâle le pauvre. Aucun doute, Merlin a su regrouper de biens étranges chevaliers. Quoi qu’il en soit cette proximité me donne un avantage sur le tribun.

Ce jour continue de me hanter, comme si depuis cette allocution le temps avait cessé brutalement. Avant de se rembobiner. Je peux revoir encore cette scène affreuse, je peux encore sentir mon pouls faiblir entre ses mains de brute. Mon esprit flottant inconscient dans l’éther pendant qu’il mène les miens vers le chaos et la discorde. Plus jamais !

Laisser un commentaire