21/05/2019

Je suis sur le pied de guerre, aujourd’hui ma fonction publique me pèse plus que à l’accoutumée,
Sénateur d’un monde en ruine et empereur d’un peuple éternel, qui aurait pu croire que quelqu’un puisse supporter tant de douleurs et d’épreuves sans flancher pendant un millier d’année? (concédons quelques coupures en faveur de l’inconvenant). Tandis qu’il complote, je débats, j’administre je gère, je gouverne ! »

C’est le grand jour du bilan, toute l’équipe est réunie dans mon bureau, plans schémas, débats, tout y passe.
Uther est passé à la télé vendredi dernier, et avec ça il a franchit un cap. Ayant incriminé la majorité à mots couverts, (c’est dans sa nature abjecte.)
Pourtant nous sommes calme, malgré l’évidente fébrilité du jour tant attendu où la trêve éclate et où complots et manigances voient leurs succès ou leurs fins brutales.

Laisser un commentaire